Découvrez Nice

Vous connaissez sans doute la Promenade des Anglais, mais connaissez-vous les petites rues piétonnes de Nice, son esprit si singulier dans toutes les villes de la Côte d’Azur ou encore les meilleurs endroits pour s’y promener ? Découvrez ci-dessous toutes les particularités de la capitale azuréenne, cette ville si singulière de la Baie des Anges : vous allez voir, vous n’allez pas avoir envie d’en repartir !

Avant d’y partir, il faut savoir que la ville de Nice, pourtant si symbolique des Alpes-Maritimes, ne ressemble à aucune de ses voisines. En effet, coincée entre mer et montagnes, elle se partage entre un centre ville tourné vers la Méditerranée, et des alentours dans les collines environnantes. D’ailleurs, son état d’esprit, très particulier, se reflète dans ses plus beaux bâtiments et ses endroits iconiques, entre tradition et modernité !

La Promenade des Anglais

C’est tout simplement l’incontournable des incontournables à Nice. Symbole de la ville, la Prom’, comme la surnomment ses habitants, est en effet un endroit idéal pour commencer votre balade dans la ville. Mais attention, attendez-vous à ce que cette balade dure un peu : elle mesure en effet sept kilomètres de long (de l’avenue des Etats-Unis à l’aéroport de Nice Côte d’Azur) et borde la plage de galets de tout son long. Alors si vous voulez aller vous baigner ou simplement aller prendre l’air à l’ombre des palmiers ou observer la Méditerranée, vous êtes au bon endroit !

Sa construction date du milieu du XIXème siècle. A l’époque nommée « Chemin des Anglais », car elle avait été aménagée par la communauté britannique de Nice, elle était bien moins grande et large. Désormais, elle possède quatre voies et s’étire sur toute la ville. Pour l’anecdote, une rumeur voudrait que ce nom soit également tiré d’une boutade envers les Britanniques. En effet, il y fait assez froid à cause du vent, et les anglais seraient les seuls à supporter ces températures !

Souvent embouteillée, elle est aussi le lieu où débouchent les principales artères de Nice. Agréable pour une promenade, elle l’est aussi pour faire du vélo depuis l’ouverture de la piste cyclable au bord de la mer. Enfin, vous pourrez aussi vous asseoir sur les fameuses chaises bleues installées pour profiter de la vue sur la mer.

Sa situation en front de mer en fait un symbole pour le monde entier, mais également pour les Niçois et les Niçoises, qui y célèbrent tous les évènements les plus importants comme le Carnaval de Nice, la Fête de la Musique ou encore le Feu d’Artifice du 14 Juillet. Toutefois, depuis l’attentat meurtrier de 2016, certains ont néanmoins tendance à l’éviter, quand d’autres y voient un hommage. Mais quoi qu’il arrive, elle reste un endroit important dans le cœur des habitant de Nice.

Enfin, s’il y a une bonne raison pour vous rendre sur la « Prom’ », c’est bien d’aller voir les nombreux palaces qui font face à la mer. Très luxueuse, l’avenue contient en effet certains des hôtels les plus prestigieux de la ville, datant pour la plupart de la Belle Epoque. Le Negresco, par exemple, est connu dans le monde entier. Ouvert depuis 1913, il est un des vestiges du tourisme de la Riviera et continue d’attirer les clients les plus riches. Si vous risquez d’avoir du mal à y prendre une chambre, vous pouvez l’admirer de l’extérieur : il est classé à l’Inventaire des Monuments historiques.

La Place Masséna

Deuxième symbole de la ville, la Place Masséna est véritablement le cœur de Nice. Autre endroit important pour les Niçois, elle est en effet située à quelques pas de la Promenade des Anglais et de la mer, et est très connue pour ses carreaux blancs et noirs au sol. Ses arcades, ses immenses lampadaires surmontés de statues et surtout son emplacement parfait, au centre de la ville, en ont d’ailleurs fait un endroit aimé des habitants et des touristes.

Aménagée au début du XIXème siècle, la place a été construite alors que Nice ne faisait pas encore partie de la France. Appartenant au royaume de Sardaigne, elle est d’abord nommée place Charles-Albert, en hommage au roi sarde, mais prend le nom du maréchal Masséna assez rapidement après la conquête de la ville par la France. Peu à peu, elle devient finalement le symbole de la présence française mais aussi de la modernisation de la ville.

Traversée par le tramway depuis le XIXème siècle (à l’époque celui-ci était tiré par des chevaux), elle est aussi le point où débouchent les plus grandes artères de la ville. On peut en effet accéder à la très longue avenue commerçante Jean Médecin, à la rue piétonne Masséna, à l’Avenue Félix Faure, ou encore au Jardin Albert Ier et à tout le Vieux-Nice, ce qui en fait le point de rencontre parfait dans la ville.

De nombreux évènements y sont organisés chaque année, comme le Carnaval, depuis plusieurs siècles, la Fête de la Musique ou encore le Nice Jazz Festival. Une grande roue y est également installée, et elle sert de lieu pour les manifestations politiques. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le Général de Gaulle y avait alors fait un discours, alors que les forces de Vichy s’en servaient comme de leur lieu de ralliement.

La Colline du Château

Un panorama extraordinaire, une vue toute entière sur l’océan et sur la Baie des Anges… Pourtant bien moins connue que ses prédécesseurs, la Colline du Château est peut-être le plus bel endroit de la ville. Située entre le Vieux Nice et le port, c’est d’ailleurs un lieu aimé des touristes mais aussi des habitants qui aiment s’y promener à l’ombre des grands arbres.

Même si le plus beau point de vue se trouve à plus de 90m de haut, vous n’allez pas être obligés de monter à pied ! En effet, un ascenseur a été creusé dans la roche et arrive au dernier étage sur un petit promontoire face à la mer. Lorsque les portes s’ouvriront, vous ne verrez que du bleu, celui de l’océan, sublime sous le soleil de la Méditerranée.

Voulez vous déménager à Nice?

Contactez nous: https://carbodem.fr/demenagement-nice/